02 janvier 2007

[malher] Malher reçoit Thierry Ardisson en 1993



Thierry Ardisson dans Bonsoir la planète sur SkyrockOn lit sur le site de Malher qu'il a débuté la radio en animant le morning de RFM en 1981. Puis en 1986 il bouge sur Skyrock jusqu'en 1989 et là, il retourne sur RFM pendant deux ans. Il passe l'été 1991 sur France Inter avec "Malher l'enchanteur" de minuit à deux heures du mat. En 1992, paf, Bonsoir La Planète sur Skyrock, une des premières (si ce n'est LA première) émissions de libre-antenne à la radio. 20h-22h pendant deux ans. En 1995, il bouge sur Europe1 avec "les meilleurs de nuit", une émission nocture animée en alternance avec Hubert. L'émission s'arrête en 1997 et l'année suivante, Malher anime UN week-end sur RTL2! Mais qu'est-ce qui s'est passé ? on ne sait pas ... L'année suivante, il anime "les planqués" sur RMC, encore une émission de libre-antenne de 20h à minuit. En 2001, il revient (encore) sur RFM toujours une libre-antenne, en duo avec Eric Lange, le mari de Caro ... Ca s'appelle "Ca va vous faire coucher tard". Mars 2003, il continue avec Eric mais l'émission est maintenant mondiale, diffusée sur internet et sur des radios francophones éparpillées, de 22h à minuit et elle s'appelle ... Allô la planète! Tiens tiens ... L'émission existe toujours actuellement sur France Inter mais il semble qu'elle soit animée uniquement par Eric désormais. Pour Malher, on parle de Nice Radio en 2003 jusque 2005, puis Sud Radio au mois de décembre 2005.

Dans l'extrait d'aujourd'hui, Malher reçoit Thierry Ardisson. Ca doit se passer en 1992 ou 93, car on en est au second numéro d'Ardimat, émission télé qui s'est arrêtée en mars 1993. C'est dans cette émission qu'Ardisson menaçait un clébard: "Si l'audience baisse, je tue le chien".

Bref, ça va parler de Michel Polac sur Arté, de la marionnette de Thierry dans les guignols de l'info, d'un interview "tir au pigeon" à propos de Lova Moore, le Professeur Rollin, Antoine de Caunes, Malher et Patrick Timsit. Puis ça parle de TF1 qui mélange tout à la télé et qui montre des voitures qui crament mais pas dans les cités, puis de Christine Bravo et de Tina Kiefer. Ensuite, ça discute sur les valeurs traditionnelles et en même temps modernes et utopistes de Thierry Ardisson, puis ça continue avec une question bizarre concernant la monarchie et la démocratie. Puis Thierry dragouille une auditrice puis fait de la pub pour son magazine Interview, qui deviendra Entrevue à la suite d'un procès.


télécharger l'extrait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire